Home » 2023 » juin

Monthly Archives: juin 2023

Consultation Evalnote

Login

Nouvelles récentes

Messages urgents!

Catégories

Compteur de visites

web counter


Ce site est une courtoisie de la FASLG

Hommage aux professeurs de Saint-Louis durant le dîner traditionnel de fin d’année

Le dîner traditionnel de fin d’année à l’Institution Saint-Louis de Gonzague a été l’occasion de rendre hommage à deux enseignants émérites qui ont consacré 25 ans de leur vie à cette institution prestigieuse. Mme Marie Y. Ténor, professeur de biologie, et M. Pierre Rémy Zamor, professeur d’anglais, ont été chaleureusement salués pour leur dévouement et leur contribution exceptionnelle à l’éducation des élèves de Saint-Louis. Cette journée a également été l’occasion de reconnaître tous les employés de longue date qui ont joué un rôle crucial dans la réussite de l’institution.

Un quart de siècle au service de l’éducation

Lors de la cérémonie, Frère Simon, directeur de l’Institution, a exprimé sa gratitude envers le personnel de soutien tout en annonçant la célébration de deux jubilés. Le premier à être mis à l’honneur fut Madame Marie Y. Ténor, l’excellente professeure de biologie, qui a consacré 25 ans de sa vie à enseigner au sein de l’Institution Saint-Louis de Gonzague, de 1998 à 2023.

Fr. Valmyr dans ses propos

Frère Valmy a pris la parole pour transmettre les éloges et les mots sincères des élèves envers leur professeur bien-aimée. Les paroles touchantes des jeunes élèves témoignent de l’impact positif qu’a eu Mme Ténor sur leurs vies. Ils ont exprimé leur gratitude pour ses 25 années d’accompagnement bienveillant, son sens de l’humour, sa patience et son amour maternel, qui ont été autant de sources d’inspiration pour eux. Les mots affectueux des élèves ont révélé à quel point Mme Ténor est une figure maternelle pour eux, toujours présente pour les encourager et les guider. Ils lui ont souhaité une longue vie et espèrent la voir continuer à travailler avec les futures générations d’élèves.

Une contribution remarquable à l’enseignement de l’anglais

Le deuxième enseignant à être honoré lors de cette soirée est Monsieur Zamor, professeur d’anglais depuis un quart de siècle à l’Institution Saint-Louis de Gonzague. Frère Lamy a rendu hommage à ce professeur dévoué qui a marqué de son empreinte l’établissement et la vie de ses élèves.

Hommages de Fr. Lamy à M. Zamor.

Fr. Lamy a rendu hommage à M. Zamor en soulignant son dévouement et son engagement envers les élèves au cours de toutes ces années. Il a mis en avant les multiples rôles qu’a joués M. Zamor au sein de l’institution, devenant une figure incontournable de la famille saint-louisienne.

Durant ses 25 années de service, M. Zamor a démontré un engagement inébranlable envers son métier. En tant que professeur d’anglais, il a joué un rôle essentiel dans la formation linguistique des élèves et a contribué à leur réussite dans différents concours, dont le Spelling Bee, où les élèves ont remporté de nombreux trophées.

Il a également été impliqué dans diverses activités de l’école et a joué un rôle de conseiller pour les élèves postulants aux grandes universités étrangères. Son intégrité, sa jovialité et sa forte connexion avec la communauté saint-louisienne ont été reconnues par ses collègues, les parents et les élèves. M. Zamor est apprécié pour son dévouement constant envers l’excellence et son soutien indéfectible aux activités et aux festivités de l’Institution.

Discours émouvant de M. Zamor

Dans son discours de remerciement, M. Zamor a exprimé sa gratitude envers les dirigeants de l’Institution qui ont accueilli sa contribution avec enthousiasme. Il a souligné les défis auxquels il a dû faire face tout au long de sa carrière, mais aussi le privilège d’enseigner l’anglais et de transmettre un savoir de qualité aux élèves.

Le discours émouvant de M. Zamor a retracé son parcours d’enseignant d’anglais, de ses débuts au Collège Métropolitain d’Haïti jusqu’à son intégration à l’Institution Saint-Louis de Gonzague. Il a exprimé sa gratitude envers les dirigeants de l’institution qui lui ont accordé leur confiance et lui ont confié la tâche importante d’enseigner la langue anglaise aux élèves. M. Zamor a également évoqué les différentes écoles dans lesquelles il a enseigné, mettant en évidence la richesse de son expérience pédagogique.

Un hommage à tous les employés de longue date

Outre les deux professeurs, les frères de l’institution ont également rendu hommage à tous les employés qui ont consacré plus de 20 ans de leur vie à l’Institution Saint-Louis de Gonzague. Cette reconnaissance souligne l’importance du travail de tous les membres du personnel et leur contribution essentielle à la mission éducative de l’institution.. Un banquet de qualité a été offert pour couronner cette journée mémorable de célébration et de reconnaissance.

Un banquet de qualité en guise d’accompagnement

Pour couronner cette journée mémorable de célébration et de remerciements, un banquet de qualité a été organisé. Cela a offert l’occasion à tous les participants de se réunir, d’échanger et de partager des moments de convivialité, renforçant ainsi les liens qui font la force de la communauté de l’Institution Saint-Louis de Gonzague.

Le dîner de fin d’année à l’Institution Saint-Louis de Gonzague a été marqué par un hommage émouvant envers ces deux enseignants d’exception, Mme Marie Y. Ténor et M. Zamor, qui ont consacré 25 ans de leur vie à l’éducation des élèves de Saint-Louis. Leurs contributions exemplaires, leur dévouement et leur passion pour l’enseignement ont été chaleureusement salués par la communauté saint-louisienne. Cette journée a également été l’occasion de reconnaître tous les employés de longue date qui ont joué un rôle crucial dans la réussite de l’institution. Le banquet de qualité qui a suivi a permis à tous de célébrer et de partager des moments de joie et de gratitude.

ISA

0
0

Une journée mémorable : Messe d’action de grâce et concert mémorable des 40 ans de la chapelle »

Une journée de célébrations marquée par la messe d’action de grâce

La journée du 24 juin 2023 a commencé en beauté avec la messe d’action de grâce du jubilé d’or des anciens de 1973 et du jubilé d’argent de ceux de 1998. C’était un moment de gratitude et de réjouissance pour les anciens élèves qui se sont réunis pour commémorer ces anniversaires spéciaux.



Le concert tant attendu : 40 ans de musique et de passion

Cependant le coup de maître de cet après-midi qui restera dans nos cœurs a été sans conteste le concert des 40 ans de la chapelle Notre Dame de la Présentation. Cet événement tant attendu, après de nombreux efforts collectifs, s’est concrétisé dans toute sa splendeur. Après tout, 40 ans ce n’est pas rien, c’est exceptionnel !



Une symphonie de voix et de talents

Trois chorales ont animé l’événement. Celle des institutions du Sacré Cœur et Saint Louis de Gonzague dirigées par Mr Will Hodgson, la chorale Effata dirigée par Kenson Edmond et la chorale Symphonie des anges dirigée par Bendy Joseph. Elles étaient accompagnées des artistes invités : »Alzire Rocourt, Josué Alexis, Christ-andchel Beaucejour et Déborah Céus ». Le tout commenté par Cameau Carl Marvens, maitre de cérémonie et choriste de la chorale ISC-SLG qui n’étant pas à son premier rodéo en la matière a su imprégner l’assistance de son énergie contagieuse habituelle.



Un triomphe musical et émotionnel


Devant des choristes passionnés prêts à montrer leur talent et le fruit de leur dur labeur, le concert s’est avéré être un franc succès.

La combinaison de la chorale, des artistes invités et de l’ambiance chaleureuse de la chapelle a créé une expérience musicale inoubliable. Les vibrations des chants ont parcouru les corps des spectateurs, créant une atmosphère vibrante et émouvante.



La beauté de l’art et l’unicité des interprétations

La diversité des styles d’interprétation des différentes chorales qu’ils soient plutôt classiques ou populaires a su à la fois opposer chaque prestation tout en mettant en lumière leur beauté respective. Ainsi, dans ce catalyseur qu’était la chapelle, opposition et complémentarité ont fait la mémorabilité et l’unicité de la séance.



Harmonie et émotion

Habituellement , je suis de ceux qui pensent que la perfection est un leurre. Cependant je réalise que peut-être je ne regardais pas au bon endroit. La ligne droite, le contraste, la simplicité, la non-conformité et la discordance constituent la beauté de tout art. Je ressens encore les vibrations des chants parcourir mon corps, alors que l’écho se répand dans l’enceinte de la chapelle. C’est pourquoi, je rejoins le maître de cérémonie qui ayant pu assister et profiter des différentes prestations était amplement satisfait et a osé affirmer que l’assistance l’était aussi.



Un concert qui enchante les spectateurs

Quoique le concert fut une réussite, sa préparation n’a pas été de tout repos et nous a coûté des mois de travail acharné. Nous avons recueilli le témoignage d’une choriste:

« le concert a été difficile à préparer. Pour la chorale ISC-SLG, cela n’a pas été parfait cependant nous nous sommes donné à fond et avons réussi à corriger les petits détails qui donnaient encore du fil à retordre même lors de la dernière répétition« . »



Le Fr. Simon exprime sa satisfaction envers cette journée mémorable

Une satisfaction que la majorité porte sur leur visage qui quoique fatigué laisse entrevoir un sourire. Une journée inoubliable où la chaleur fut le seul ennemi qu’on n’a pas su vaincre.

S’il faut reprendre le Fr Simon directeur général et coordonnateur de toutes les activités à l’école : « Oui vraiment on ne peut qu’être heureux à la fin de cette journée ».

Landais Mike – S3


Le concert des 40 ans de la chapelle Notre Dame de la Présentation a été un événement marquant, réunissant des choristes passionnés, des artistes invités et une communauté vibrante. La musique a créé une harmonie entre les participants, rappelant la beauté de l’art et la puissance de la musique. Cette journée restera gravée dans les mémoires comme un triomphe musical et émotionnel.

Quelques souvenirs…


0
0

Célébrons la fête de Saint-Louis de Gonzague – Un hommage à la jeunesse et à la sainteté

Nous fêtons!


Le 21 juin est une date spéciale pour les catholiques du monde entier, car c’est le jour où nous célébrons la fête de Saint-Louis de Gonzague. Saint-Louis est connu comme le patron des jeunes et des Scolasticats FIC, un modèle de vertu et un exemple de sainteté pour les générations à venir.

En cette journée mémorable, nous rendons grâce au Seigneur pour sa vie inspirante et le modèle de dévouement qu’il représente pour nous tous, pour les jeunes en particulier et à son dévouement envers Dieu.




Le parcours de Saint-Louis de Gonzague

Saint-Louis de Gonzague, né en 1568 dans une noble famille italienne, a consacré sa vie à servir Dieu et son prochain. Dès son plus jeune âge, il manifesta une grande piété et un désir profond de vivre une vie de sainteté. Il renonça à sa richesse et à son statut social pour embrasser une vie simple et austère. Il devint un jésuite et se consacra à l’étude, la prière et le service des malades, particulièrement pendant les épidémies de peste qui ravageaient l’Europe à l’époque.




La vertu de Saint-Louis


Saint-Louis de Gonzague est surtout connu pour sa grande vertu. Il était doté d’une humilité profonde, d’une obéissance sans faille et d’une chasteté exemplaire. Sa vie était centrée sur l’amour de Dieu et le service désintéressé envers les autres. Son amour pour Jésus-Christ transparaissait dans chaque acte de sa vie quotidienne, qu’il s’agisse d’aider les pauvres, de soigner les malades ou de se consacrer à la prière.




Un modèle pour la jeunesse


La jeunesse d’aujourd’hui peut trouver en Saint-Louis de Gonzague un modèle inspirant. Dans un monde souvent influencé par des valeurs éphémères, il nous rappelle l’importance de vivre selon des principes moraux solides. Il nous encourage à rechercher la sainteté, à développer notre foi et à mettre nos dons et talents au service des autres. Saint-Louis nous montre que la jeunesse peut être un temps de grâce et d’opportunités pour grandir spirituellement et contribuer au bien-être de la société.




La célébration de la fête


En ce jour spécial, de nombreuses paroisses et communautés chrétiennes à travers le monde organisent des célébrations en l’honneur de Saint-Louis de Gonzague. Des messes, des processions et des événements culturels sont organisés pour rappeler son exemple de vie et inspirer les fidèles à suivre ses traces. C’est également une occasion de prier pour les jeunes du monde entier, afin qu’ils puissent grandir dans la foi et marcher sur les pas de la sainteté.




Sainteté, jeunesse, prière


La fête de Saint-Louis de Gonzague nous rappelle la valeur de la jeunesse et l’importance de vivre une vie de sainteté. En suivant l’exemple de Saint-Louis, nous sommes encouragés à cultiver des vertus telles que l’humilité, l’obéissance et la charité. En cette journée spéciale, prions pour la jeunesse du monde entier, afin qu’ils puissent être inspirés par la vie de Saint-Louis de Gonzague et trouver leur chemin vers Dieu.


« Que la sainte Vierge, à qui Louis de Gonzague avait une dévotion si profonde, intercède pour tous les jeunes, les protège et les guide dans leurs choix de vie.

Que son amour maternel les entoure et les soutienne tout au long de leur parcours. Puissions-nous également apprendre de la détermination de Louis à suivre sa vocation malgré les obstacles et les oppositions.

Que nous soyons prêts à faire des choix audacieux pour répondre à l’appel de Dieu dans nos propres vies, en nous appuyant sur la grâce et la protection de la sainte Vierge Marie.

En commémorant la vie de Saint-Louis de Gonzague, rappelons-nous que la sainteté n’a pas d’âge et que chaque personne, peu importe sa jeunesse, peut être un instrument de Dieu pour répandre l’amour et la paix dans le monde.

Saint-Louis de Gonzague, priez pour nous et guidez-nous sur le chemin de la sainteté. Sainte Vierge Marie, veuillez intercéder pour tous les jeunes du monde entier. »

Amen.



Contenu Similaire…

 » Histoire de Saint-Louis de Gonzague. « 

0
0

De la théorie à la pratique: l’électrifiant projet de Saint-louis

Place à la pratique

À Saint Louis on se préoccupe de rendre les esprits efficaces et, pour atteindre cet objectif, il faut nécessairement passer par la pratique. L’élève quel qu’il soit doit être en mesure de mettre en application une notion vue en salle de classe sachant qu’un résultat satisfaisant ne découle que de la mise en action des principes ou des règles.



Le projet

En effet, pour cette année, plus de quatre chapitres du planning des élèves de 7eme comportaient des notions d’électricité. Est-ce pourquoi, Les professeurs – Mtre Kerby Elizor et David Béliard– ont jugé nécessaire d’initier un projet où les apprenants auront à mettre en pratique ce qu’ils avaient appris en cours sur des maquettes.
Après avoir réalisé des maisonnettes en carton, il leur est demandé d’installer une source d’énergie à l’intérieur, laquelle comportera au moins 2 circuits ainsi que des interrupteurs.



Créativité

C’est à la fois une approche ludique et pratique du cours car selon les dires des profs les élèves semblent extrêmement motivés et passionnés. Mtre Kerby a précisé que ce projet ne vise nullement une recherche de la perfection mais plutôt une compréhension du cours dans son ensemble. Cela permettra aussi de développer chez les apprenants le sens de la créativité et de responsabilité.

Après avoir visité le laboratoire et constater les élèves en train de travailler tout ce que l’APS peut ajouter c’est que ce projet est susceptible de changer leur vie pour toute la vie.





Quelques images…

0
0

Mme Daniel fête ses 50 ans dans l’enseignement ce 14 juin 2023.

Présentation

Dans le monde de l’éducation, rares sont les profs qui parviennent à marquer la vie des apprenants qui leur sont confiés de manière indélébile. Ceux ou celles qui y parviennent méritent sans aucun doute une palme d’or puisque ce n’est point chose aisée. Mme Daniel fait partie de ce cercle fermé, ces mentors dont la passion et le dévouement inébranlables transcendent les décennies.
Aujourd’hui, nous célébrons les 50 ans d’enseignement d’une professeure de carrière dont le parcours exceptionnel mérite d’être souligné.
Madame Daniel a consacré sa vie à l’éducation, elle a façonné l’esprit de milliers d’élèves, les guidant sur le chemin si délicat de l’instruction. Son influence s’étend bien au-delà de la salle de classe, car elle a toujours été une source d’inspiration et de soutien pour tous ceux qui ont eu la chance de l’avoir comme professeure.


Notre « Tatie »

Ce qui distingue notre chère « Tatie » des autres, c’est sa nature encourageante et sa sévérité empreinte de douceur. Elle a ce don de faire comprendre à chaque élève qu’il est spécial et le pousse ainsi à donner le meilleur de lui même. Son exigence est légendaire. Elle n’hésite pas à être directe et explicative avec ses mots, car elle sait que c’est parfois la meilleure façon de faire passer son message.


Convivialité

Afin de célébrer cette incroyable carrière et d’exprimer sa profonde gratitude l’école a pris le soin d’organiser un moment de convivialité où presque tous les membres de la communauté étaient présents. Chacun à sa façon voulait montrer à Madame Daniel à quel point elle était appréciée et aimée. Elle devait absolument savoir que son parcours exemplaire ainsi que ses aptitudes avaient positivement influencé leur vie professionnelle et personnelle. Le Frère Simon Alphonse n’a pas tari d’éloges à l’égard de celle qui s’est donnée entièrement à Saint-Louis. Au nom de toute la communauté il a salué la conscience professionnelle de Mme Daniel laquelle est exemplaire. Jamais en retard, jamais absente sans motivation, un témoignage tout à fait vivant.



Les mots inspirants de Tatie

Enfin Tatie a pris la parole pour nous esquisser un peu son parcours et elle n’a pas non plus oublié de nous dire qu’elle tiendra chacun de nous dans la prière afin qu’avec l’aide de Dieu nous ayons le sens du travail bien accompli et la satisfaction d’avoir fait de notre mieux.






Merci est plus fort que tout ce matin. Des appels de partout ont égayé ma journée en me rappelant qu’aujourd’hui ramène mes 50 ans dans ce métier que j’aime tant. Oui mes anciens élèves sont éparpillés sur tous les continents.

Je dois vous avouer que j’ai passé le début de l’année à me demander: est-ce vrai que j’ai effectivement 50 ans dans ce métier? Ça s’est passé si vite. J’ai pris l’habitude de répéter que j’ai l’âge de mes élèves à celui qui ose me demander mon âge.

Diplômée de l’école normale professionnelle Élie Dubois en juin 1973, j’étais un peu aux enchères car je suis sortie lauréate de ma promotion. Tout le monde voulait avoir cette petite comme professeure dans son école ou dans son centre professionnel.

Fort de cela, je me suis vite casée à l’école de Christ-Roi de Bourdon où j’ai passé dix ans puis finalement mutée à l’école normale de Martissant et à Élie Dubois pour travailler l’après-midi. J’ai assuré également des cours de français au collège CIM et au collège le normalien au Bois Vernas. Mme Mentor a fini par faire appel à moi car elle voulait s’alléger un peu afin de s’occuper du jardin d’enfant de sa fille.

Ah ça j’étais dans mon bol avec la classe de 7ème B où j’enseignais le français. Par décence ou conscience professionnelle, je n’ai pris que 7 heures car j’avais des responsabilités ailleurs. Dès la fin de l’année, le directeur d’alors m’offrit une deuxième classe de français et quelques cours de créole.

C’était mon rêve de ne travailler qu’avec des garçons. C’est fait! Après quelques années j’ai du opter pour Saint Louis de Gonzague uniquement. « J’y suis, j’y reste, dit le dicton » Vu les difficultés que traverse le pays, j’ai l’avantage de travailler à Delmas et même d’y vivre jusqu’à nos jours.

Je ne saurai finir sans vous donner le secret de ma jeunesse. A chaque jour je regarde les choses avec des yeux neufs et cela fait littéralement fuir la monotonie. A chaque éclat de rires devant les bêtises ou les blagues de nos garçons c’est toute la vie qui prend un autre tournant et qui laisse entrevoir un meilleur lendemain. Dès que je suis avec mes élèves tout change. La bonne humeur est à cultiver dans notre beau métier. On se doit d’être des vecteurs d’espoir et de joie.

Merci à tous et à chacun pour tout ce qu’on a réalisé ensemble.

— Mme Daniel




Témoignages

j’ai tout de suite vu en elle une personne de confiance, une mère. Elle n’a voulu voir aucun de nous échouer. Je me souvienderai toujours d’elle comme étant la « bèl nègès » très chic, très franche mais aussi très directe ( ce qui peut déplaire à certains).

— Boursiquot Jamal
9e Rouge

C’est une personne très chaleureuse, mais sévère. Elle accorde beaucoup d’importance à l’ambiance de sa classe et se soucie beaucoup de ses élèves. Elle apprécie la simplicité dans les devoirs. Ses méthodes pour le cours sont excellentes.

— Hansley Lovince
ancien de la promotion Spiralis

0
0

Inauguration du 2e bâtiment du 3e cycle à l’Institution Saint-Louis de Gonzague

SLG-Bâtiment 2 du 3e Cycle - face

Présentation

Les Frères de l’Institution Saint-Louis de Gonzague ont inauguré, ce vendredi 9 juin 2023, un deuxième bâtiment au troisième cycle fondamental, marquant ainsi la clôture du processus de reconstruction des infrastructures détruites 13 ans après le séisme dévastateur de janvier 2010. Le Frère Lamy, lors de son discours, a accueilli chaleureusement les invités venus célébrer cet événement marquant pour l’institution. Il a salué la présence du Frère Géniaud Lauture, provincial des Frères en Haïti, ainsi que celle des membres de la Fondation des anciens et du conseil de gouvernance de l’institution.

Les constructeurs

La construction de l’édifice, qui a débuté le 10 juillet 2021, au milieu de l’histoire mouvementée de la nation, a été confiée à la célèbre entreprise « Max Métayer » sous la direction de l’ingénieur Philippe Métayer qui a été félicité pour son travail remarquable. Le Frère Lamy a exprimé son admiration pour cette œuvre monumentale. La planification et la supervision de l’ensemble du projet ont été réalisées avec diligence par l’ingénieur Charles Hygin Raymond, l’actuel directeur des travaux publics. Son attention méticuleuse aux détails et son dévouement ont été reconnus et appréciés par toutes les personnes présentes.

Discours du provincial

Le Frère Géniaud Lauture, provincial des Frères en Haïti, a prononcé un discours en mettant en avant la volonté et la ténacité de tous les acteurs impliqués dans la construction de ce bâtiment. Il a exprimé sa gratitude envers les Frères directeurs de Saint-Louis, la communauté locale, le personnel de l’institution, ainsi que l’ingénieur Philippe Métayer et son équipe, pour leur dévouement et leurs sacrifices.
Il a souligné que cette construction marquait l’achèvement réussi du processus de reconstruction suite aux destructions causées par le tremblement de terre. Le projet a illustré les efforts incessants de l’Institution et de la Congrégation des Frères en Haïti en vue de redonner les moyens nécessaires pour offrir une éducation de qualité à la jeunesse haïtienne.

Il a également remercié la Fondation des anciens, les différentes promotions de Saint-Louis et les autres partenaires pour leur engagement en faveur du développement de l’Institution. Pour finir, le Frère Géniaud a cité Nelson Mandela en soulignant que « l’éducation est une arme puissante pour transformer les mentalités et transcender les différences.» Il a exprimé sa ferme croyance en cette vision et a remercié tous ceux qui contribuent à la cause de l’éducation, les exhortant à continuer à relever ensemble les défis.

Bénédiction de l’espace

La cérémonie s’est poursuivie avec la bénédiction du bâtiment par le père Thomas, symbolisant ainsi la sanctification de cet espace

Mot du Directeur

En conclusion, cette inauguration marque la fin d’un processus de réhabilitation majeur pour l’institution, et le Frère Simon Alphonse a exprimé sa profonde gratitude envers tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Malgré les défis rencontrés, tels que la crise sanitaire et les obstacles logistiques, l’aide de Dieu et l’engagement de nombreuses personnes ont permis de mener à bien ce projet.

L’ingénieur Philippe Métayer, maître d’œuvre du projet, ainsi que l’équipe de supervision dirigée par l’ingénieur Charles Hygin Raymond, ont été particulièrement salués pour leur dévouement et leur professionnalisme.

Voir l’intégralité du discours

Conclusion

Ce reportage met en lumière l’inauguration du deuxième bâtiment du troisième cycle à l’Institution Saint-Louis de Gonzague, marquant la fin du processus de reconstruction après le séisme de 2010. Il met en avant les efforts des Frères, de l’ingénieur Philippe Métayer et de nombreux acteurs impliqués dans la réalisation de ce projet.
Cette inauguration marque un tournant important dans l’histoire de l’Institution Saint-Louis de Gonzague, qui est déterminée à offrir une éducation de qualité à la jeunesse haïtienne.

Quelques images…

Reportage et photos: ISAAC. S



Mot de remerciements du Directeur en intégralité…

0
0

Un ancien rédacteur en chef de l’APS brille à Paris

« Que ta plume soyeuse s’envole vers les sphères éthérées, loin de nos laideurs quotidiennes, et continue de courtiser la muse Polymnie, en prouvant chaque fois que la Terre de Dessalines est un vivier intarissable de Talents précoces !!! »

M. Salomon Saturné

L’Association de presse saint-louisienne (APS) complimente leur ancien rédacteur en chef pour son exploit à Paris!

Jeudi 8 juin 2023: Marché de la Poésie/Place Saint-Sulpice.

Prochain rendez-vous : la remise du Prix Jean Métellus à l’Hôtel de Massa (Société des Gens de Lettres) à 17h, demain vendredi 9 juin. Si vous êtes à Paris, je serai très heureux de vous rencontrer !

Witensky Lauvince – ancien rédacteur de l’APS

0
0

La JVS présente son projet de terrarium pour célébrer la Journée mondiale de l’environnement


Cette année a marqué le retour de la Jeunesse Verte St Louisienne « JVS » ce club environnemental réunissant les amoureux de la nature à St Louis depuis presque quinze ans.
En effet très passive durant ces quatre dernières années le groupe s’est doté d’une page Instagram et d’un comité .
Des campagnes de recrutement massives ont eu lieu au secondaire et au 3 ème cycle avec plusieurs grands projets sur le long terme dont la création d’un potager, une pépinière d’arbres fruitier et la construction d’un terrarium. Deux des 3 projets sont déjà en cours .
La pépinière surnommée projet Eden étant sous la houlette des membres appartenant au 3 ème cycle et nottament un terrarium initiative de l’équipe terrarium, ce dernier a été exposé sur la cour du secondaire pendant le rassemblement du 5 juin.
Le principal antagoniste du projet Terrarium Noah Pierre également président de la JVS explique qu’il s’agit de la reconstitution d’un écosystème tropical en miniature , l’objectif final étant de transformer ce terrarium en vivarium avec des espèces animales comme des petits lézards ou des escargots . Il ajoute que c’est un projet durable et à long terme les promotions suivantes pourront l’améliorer et l’entretenir.
L’accueil fût plutôt positif, les élèves étant assez enthousiastes et notre cher Directeur, le Frère Simon, félicitant cette belle initiative .

L’environnement étant indissociable à l’existence humaine et étant moi-même membre du comité de la JVS je souhaite une longue vie à ce club et j’espère que mes camarades seront des citoyens respectables et écologistes.

Adji Dumergent S4 Verte

0
0